Saut à l’élastique accident : les règles de sécurité

Comment réaliser un saut à l’élastique en toute sécurité

Qui peut sauter à l’élastique ?

Saut à l’élastique accident

Sauter à l’élastique est une activité très encadrée. Elle exige des normes et des consignes de sécurité très strictes afin de parer à toute sorte d’accident. Tout le monde peut sauter, les plus jeunes comme les personnes âgées (si si c’est possible, une femme de 91 ans a déjà réalisé un saut à l’élastique !). C’est accessible à tous dès l’âge de 5 ans (une autorisation parentale pour les mineurs est tout de même requise). Pour les plus de 50 ans, si vous effectuez un saut à plus de 100 mètres de hauteur, un certificat médical vous sera obligatoirement demandé.

 

 

Est-ce qu’une taille et un poids minimum sont requis pour sauter à l’élastique ?

Saut à l’élastique accident

Il n’y a pas de taille minimum requise pour pouvoir sauter, mais si vous souhaitez sauter seul, le poids minimum exigé est de 40 kilos. Au-dessous de ce poids, vous devrez être accompagné d’un proche ou d’un professionnel. Les élastiques permettent de faire sauter 1, 2 ou 3 personnes ensemble, mais le poids ne doit pas excéder les 200 kilos. Au préalable de votre saut, vous serez pesé afin de choisir l’élastique adéquat et effectuer le réglage nécessaire. Une sangle de sécurité est fixée à votre harnais. Si vous sautez en tandem, le poids total des deux sauteurs est pris en compte :

  • moins de 80 kg : un élastique mince
  • entre 80 et 120 kg : un élastique plus gros
  • entre 120 et 200 kg : deux élastiques ensemble

 

Y a-t-il des contre-indications pour la pratique du saut à l’élastique ?

Saut à l’élastique accident

Il n’y a pas de contre-indications spécifiques pour pratiquer un saut mais certaines situations médicales peuvent vous empêcher de sauter. L’activité est déconseillée aux personnes sujettes à des problèmes cardiaques et pour une personne ayant une prothèse de hanche, il est préférable de ne pas attacher l’élastique à la jambe comportant la prothèse. Pas de restriction en revanche si vous porter une prothèse de genou. En revanche, sauter à l’élastique n’est évidemment pas autorisé pour les femmes enceintes pour les risques évidents que cela pourra procurer sur le bébé.

 

 

 

Quels sont les possibles accidents de saut à l’élastique ?

Bien que très peu d’accidents ne soient survenus lors de la pratique d’un saut à l’élastique, le risque zéro n’existe pas !Saut à l’élastique accident Le matériel est donc constamment testé et soumis à des normes très strictes. Avant chaque saut et la mise en place des installations sur la plateforme en hauteur depuis laquelle vous sauterez, la solidité des installations est vérifiée. Plusieurs poids accrochés au bout de l’élastique, et pesant plus lourd que celui des sauteurs, sont lancés pour tester la résistance de l’élastique. Les risques encourus par un saut sont la rupture de l’élastique et le « coup du lapin », qui survient lors d’un choc violent de la tête qui est mal maintenue.